Ligne méridienne

L’atelier Ligne Méridienne conjugue tapisserie d’ameublement et teinture végétale. Désirant ancrer et associer ses connaissances théoriques à la matière, Pauline se forme aux métiers de l’artisanat d’art, d’abord en tapisserie d’ameublement puis en ennoblissement textile par le biais de la teinture végétale. Liant sa sensibilité pour l’artisanat d’art, les couleurs et les matières naturelles, elle fonde Ligne Méridienne en 2017.
Pauline façonne et crée son propre textile, avec comme intention l’utilisation de ressources tinctoriales et textiles les plus locales et traçables possibles. Parfois elle saisit l’opportunité de travailler des textiles oubliés. Elle met en forme cette matière première, imagine et élabore une ligne de mobilier et d’objets de décoration d’intérieur aux nuances minimalistes et délicates.

Maison Polin

Derrière Maison Polin, il y a Camille, formée aux arts appliqués et aux métiers d’art pendant cinq ans à Paris (ESAA Duperré et ENSAMAA Olivier de Serres), c’est à Bruxelles qu’elle poursuit sa route. C’est là, guidée par la volonté de lier ses compétences et son savoir-faire avec son engagement pour la slow fashion, qu’elle apprend la cordonnerie-maroquinerie pendant plus de deux ans auprès de deux maîtres-artisans. En 2020, elle s’installe à Toulouse et fonde Maison Polin, un nom sous lequel elle propose une gamme d’objets et accessoires en petites séries, du sur-mesure, un service de réparation pour des objets en cuir porteurs d’histoires et des workshops de fabrication.
Maison Polin est un projet axé autour de la revalorisation du cuir. Inspiré du concept japonnais du wabi-sabi et de l’esthétique qui en découle, la démarche créative mise en oeuvre part de la matière, accepte et sublime ses irrégularités et aspérités qui composent la singularité de la gamme d’objets proposés. De ce positionnement né une esthétique intemporelle et minimale qui célèbre l’aspect pratique, utile et quotidien et la simplicité apaisante des objets.